Motor Sailer Turquie

Motor Sailer Turquie

Motor Sailer Turquie.

Motor Sailer :
Les voiliers a moteur ou voilier mixtes, sont conçus et fabriqués de facon a porter les capacités d’un voilier ainsi que d’un bateau a moteur a équité. Cet a dire que ce bateau est capable d’atteindre au minimum 50% des performances d’un voilier ainsi que d’un bateau a moteur. Apres des années de recherche et d’essay, on considere aujourd’hui que ce type de bateau atteint 90% des capacités des deux types de beateau. Pendant que le voilier a moteur moderne offre un confort de haute qulité, il peut egalement s’approcher de la vitesse d’un voilier traditionnel. De la meme maniere, un amoureux de yacht a moteur, peut ainsi faire l’experience du plaisir que procure un voilier, tout en etant dans le confort dont il a l’habitude.
Les voiliers mixtes ont un moteur puissant, et il est possible que selon la taille du bateau, deux moteurs soit utilisés.


TURKISH COAST LINE :

BODRUM
La ville fut autrefois connue sous le nom d’Halicarnasse. Son histoire date de 1.200 av. J.C. C’est le lieu de naissance de Herodote “le père de l’histoire”. Le Mausolée du Mausolos (350 av. J.C) s’y trouve et fut une des 7 merveilles du monde. Seul le Théâtre Antique a pu rester sur pied. Un des plus anciens théâtres d’Anatolie, il a une capacité de 13.000 personnes et sert encore pour les concerts et spectacles. Une des visites à ne pas manquer est le Château de Bodrum (Fort St. Pierre) et la porte de Myndos par laquelle était entré Alexandre le Grand.

BENCÝK (Baie de Bencik)
Bencik se trouve au point le plus étroit de la péninsule de Datça qui separe les Golfes de Hisarönü et Gökova. C'est ici qu'en 1550 av. J.C., pour se défendre contre l’armée Perse, les habitants de Cnide avaient essayé d'isoler la peninsule du continent par creusant un fosse d'un kilometre . Ils n’ont pas réussi et les Perses ont fini par conquérir Knidos.

BOZBURUN
Une des deux baies de Marmaris, elle est la plus calme. Bozburun est un petit village de pêcheurs. Célèbre avec sa beauté naturelle, sa flore est une découverte spéciale pour les visiteurs. Son miel est célèbre dans tout le pays.

ILE DE CLEOPATRE (CEDRE)
l'île de Cléopâtre également appelée l'île de Cèdre (l'antique Cedrae) ou encore Sedir adasi (Selon la légende, du sable d’Afrique du Nord y aurait été apporté, spécialement pour la reine d'Egypte). En fait, son sable est très particulier: Le carbonate des eaux de source s’écoulent dans la mer et enveloppe les fines particules de sable, formant ce que l’on appelle l’oolite ou la pisolite, un phénomène unique à l’intérieur de la zone climatique entourant la Turquie et dans les mers environnantes. La beauté de Cléopâtre serait due aux propriétés de ce sable, d'où son nom et sa renommée.

DATÇA
Centre commercial et culturel de la peninsule portant le meme nom. Fonde par les Dors en 7e siecle av. J.C. La péninsule de Datça est un coin de paradis avec ses jolies baies, surtout pour les visiteurs qui viennent en bâteau. Datça se trouve sur la côte Sud-Ouest de Turquie.

FETHÝYE
De belles plages, les collines pittoresques des montagnes, de nombreuses curiosités historiques et culturelles, une cuisine excellente et un grand choix de divertissements - tout cela fait de Fethiye l’une des stations balnéaires les plus populaires de la Turquie. Les forêts de pins, qui sont situées dans les contreforts, conviennent parfaitement pour la marche et le cyclisme. L’air d’ici est très propre, les sommets des montagnes offrent le panorama de la ville et de la côte.

GÖCEK
Göcek est un village de bord de mer sur la côte sud égéenne. Nichée entre mer, montagnes et forêts, la baie de Göcek est parsemée d'îles et criblée de criques. C'est aujourd'hui l'un des ports de plaisance les fréquentés de Turquie.

CNIDE (KNÝDOS)
La fondation de Cnide est attribuée à des Spartiates. Vers 545 av. J.-C. elle est soumise par les Perses et participe avec eux à la bataille de Salamine (480 av. J.-C.). Après la défaite perse du cap Mycale en 479 av. J.-C. la cité rejoint la ligue de Délos mais se révolte contre la domination athénienne en 412 av. J.-C. Ville encore relativement importante sous l'empire romain elle possède le statut de ville libre. Sous l'empire byzantin cependant elle a perdu toute importance et n'est qu'une simple bourgade.
C'est au temple d'Aphrodite de Cnide que se trouvait la célèbre statue de la déesse réalisée par le sculpteur Praxitèle.
Eudoxe de Cnide l'astronome, Ctésias, qui a écrit sur l'histoire de la Perse, et Sostrate de Cnide, l'architecte du phare d'Alexandrie sont les plus illustres des habitants de Cnide.
C'est à Cnide qu'ouvre en 700 avant notre ère la première école de médecine en Grèce antique.
En 1858, une équipe d'archéologues britanniques découvre une sculpture monumentale de lion exposée depuis au British Museum de Londres.

MARMARÝS
Marmaris est une ville du sud-ouest de la Turquie, dans la province de Muðla. Située au bord de la mer Méditerranée, face à l'île grecque de Rhodes, le petit port est devenu depuis les années 1980 un des principaux centres touristiques du pays. Si la ville ne compte officiellement que environ 30 000 habitants, elle en accueille plusieurs centaines de milliers en saison estivale.
La ville s'est appelée Physcos. D'après Strabon, le satrape perse de Carie Hécatomnos, père du célèbre Mausole, a fait de Physcos son port arsenal (IVème siècle avant Jésus-Christ).
En 334 avant Jésus-Christ, la conquête de l'Anatolie par Alexandre le Grand fait de Physcos une ville grecque. A sa mort elle est dans le territoire de la dynastie séleucide. Puis elle devient romaine et byzantine comme le reste de l'Anatolie.
Au XIIIe siècle, la ville passe sous le contrôle des Menteþeoðullari dont la capitale est Milas. Le sultan ottoman Soliman le Magnifique conquiert la ville lors de sa campagne contre l'île de Rhodes. La ville est alors nommée Mimaras puis Mermeris et finalement Marmaris.
Le musée de la forteresse (Kale Müzesi) se situe dans la forteresse construite par le sultan ottoman Soliman le Magnifique lorsqu'il entreprit de faire le siège de l'île de Rhodes (1522). Il est proche du port et aurait été construit sur les ruines d'une forteresse datant d'Alexandre le Grand.

ÖLÜDENÝZ (La Mer Morte)
Ölüdeniz est un petit village de vacances de la région égéenne sur la côte sud-ouest de la mer Égée en Turquie. Située sur la face sud du mont Babadað, le village bénéficie de l'héliotropisme et de la beauté de son environnement naturel ; la plage du lagon bleu est une des plus photographiée de la mer Méditerranée.
Le lagon d'Ölüdeniz est une réserve naturelle nationale et les constructions sont strictement interdites, il est célèbre pour ses nuances de turquoise et aigue-marine. La plage bénéficie du pavillon bleu récompensant les plages à haute qualité environnementale et elle est souvent classée parmi les cinq plus belles plages du monde par les voyageurs et les revues de tourisme. Il est également possible de faire du parapente autour de la station balnéaire, bénéficiant de vues panoramiques uniques et de la hauteur exceptionnelle de la montagne Babadað en bordure de mer.

Nous avons 6 differents programmes pour une location à la cabine avec départ garanti concernant la riviera turque

Destination recommandée pour Croisière a la cabine

Destination recommandée pour Croisière a la cabine.

Goélettes Recommandées

Goélettes Recommandées.

>